Sécurité des données dans le voyage d’affaires

Sécurité des données

22 Août Sécurité des données dans le voyage d’affaires

Un environnement de plus en plus dangereux

La sécurité des données est un sujet de plus en plus important pour les entreprises.  Sans y prêter attention, des informations peuvent être captées par des personnes malveillantes. L’accès à leurs informations est plus facile qu’il n’y parait pour une personne qui s’y intéresse. Qui n’a jamais vu un homme d’affaires travailler sur son ordinateur dans le métro? ou converser avec ses collègues par téléphone? Qui plus est, nombre de voyageurs se connectent sur des bornes wifi gratuites non sécurisées ou utilisent leur matériel informatique aussi bien pour leur usage privé que professionnel.

Ce mois de mai 2017, « Wanna Cry » a infecté des milliers d’ordinateurs. Ce rançongiciel a paralysé la production de différentes entreprises à travers le monde. Plus de 150 pays ont été touchés et cette attaque à grande échelle ne sera pas la dernière. Il est donc vital de protéger au maximum son entreprise, et les voyages d’affaires ou leur gestion peuvent être l’occasion pour des hackers de pirater des informations. Pour exemple, une intrusion a eu lieu en juin dernier dans l’outil de réservation hôtelière des voyageurs de l’entreprise Google. Les intrus ont eu accès à diverses informations personnelles des voyageurs de l’une des plus grosses entreprises du monde.

Pour une meilleure sécurité des données

Des précautions sont donc à prendre en matière de cybersécurité lors de voyages d’affaires mais il ne faut pas oublier d’informer les voyageurs de la conduite à tenir avant et pendant le voyage.

Avant le voyage, il peut être judicieux de partir avec un ordinateur vide d’informations mais relié au VPN de l’entreprise afin de pouvoir accéder à distance aux documents nécessaires durant le voyage. Il peut également être utile d’apposer un film opaque sur l’écran de l’ordinateur. Le voyageur utilisera ainsi son ordinateur sans craindre que son voisin prenne connaissance de ses travaux. Il est également essentiel de connaitre la législation du pays de destination concernant les données. Certains pays utilisent différemment les données qu’ils récoltent mais profitent surtout des failles des logiciels pour accéder aux informations qui les intéressent. N’hésitez pas à effacer l’historique de navigation, les mots de passe enregistrés et autres informations mémorisées si vous ne partez pas avec un ordinateur « vide ».

Pour plus de sûreté, il est préférable de garder les appareils ou documents de l’entreprise avec soi en permanence. Les coffres des hôtels ne sont pas toujours sûrs sans compter les outils technologiques type clé USB offerts. N’hésitez pas à mettre des mots de passe compliqués en place et à les changer à votre retour de voyage. Si possible, les communications d’informations confidentielles sont à faire de vive voix plutôt que par téléphone. Enfin, si vous perdez votre matériel ou si vos outils sont inspectés par les autorités, contactez sur-le-champ votre département informatique.